Formation drone, comment choisir son école de télé-pilote ?

Pilote de drone civil : un métier d’avenir !

La réglementation actuelle :

– Pour devenir opérateur de drone civil (télé-pilote), vous devez obtenir le certificat d’aptitude théorique télépilote de drone (depuis le 1er Juillet 2018), celui-ci étant validé lors d’un examen à la DSAC (Direction de la Sécurité de l’Aviation Civile). Cet examen se présente sous forme d’un QCM de 60 questions. Un minimum de 75% de réponses corrects valident l’examen.

– Il faut ensuite une formation drone, celle-ci est un cursus pratique qui vous apprendra le maniement de drones civils, le plus souvent des quadricoptères ou hexacoptères. Arrivé en fin de stage pratique du drone civil une attestation de formation pourra vous être remise par votre école de formation.

– Votre école de télé-pilote doit avoir fait le dépôt d’un M.A.P (Manuel d’Activités Particulières), en OBS (observation, photographies et vidéos aériennes) et FOR OBS (formation observation). Si votre école dispose du dépôt de M.A.P pour les 4 scénarios de vols ce sera un plus :

S1 : Vol en zone rurale, sans population présente. Masse de l’aéronef : – de 25Kg / Hauteur maximum : 150m / aéronef télé-piloté à 200m du télé-pilote maximum (horizontal).

S2 : Vol hors vue . Masse de l’aéronef télépiloté moins de 2Kg (au dessus de 50m), – de 25Kg (en dessous de 50m) / Hauteur maximum : 150m / aéronef télé-piloté à 1000m du télé-pilote maximum (horizontal).

S3 : Vol en zone urbaine/ Masse de l’aéronef télé-piloté de 8Kg maximum. Hauteur maximum : 150m / aéronef télé-piloté à 100m du télé-pilote maximum (horizontal).

. S4 : Vol hors vue / Masse de l’aéronef télépiloté moins de 2Kg. Hauteur maximum 150 m.

Vous pouvez vérifier que votre école de formation drone est bien en règle avec la législation actuelle : LISTE DES OPERATEURS DRONE AUTORISES

 

Formation théorique télépilote :

– E-learning, cours en salle avec un instructeur ? Quel format de cours choisir selon vos besoins ?

 Aborder votre apprentissage théorique peut être un chemin long et difficile surtout si vous n’avez aucune base d’aéronautique vous permettant d’appréhender rapidement les différents sujets présents à l’examen théorique télépilote de drone.

Actuellement plusieurs écoles françaises de formation drone vous propose des formations théoriques télépilote. Ces formations étant plus ou moins adaptées à vos besoins :

Formation E-learning : Cours à suivre sur votre ordinateur, une base de données de cours théoriques étant à votre disposition pour l’apprentissage des différents modules (aérodynamisme, facteur humain, mécanique, AIP, arrêtés du 17 Décembre 2015,etc…). Souvent de qualité et très peu coûteux, les cours en E-learning vous permettent de travailler à votre rythme, depuis chez vous, cependant il vous faudra être motivé et vous préparer des heures de révisions fixes pour réussir votre examen (compter environ 30 minutes à une heure de révision tous les soirs, pendant un mois / un mois et demi).

Formation en salle avec un instructeur : Cours à suivre en centre de formation, souvent d’une durée de 3 jours à 7 jours. Le prix de la formation est plus élevé que les formations E-learning  et s’explique par la présence en salle d’un instructeur théorique qualifié. 

 

Formation drone – pratique télé-pilotage :

Pendant vos heures de recherches sur internet vous aurez pu trouver différentes offres pour devenir télé-pilote de drones civils.
Le premier pas à franchir est de vérifier si votre future école est bien référencée ici : LISTE DES OPERATEURS DRONE AUTORISES.

Pensez à vérifier les diplômes acquis par les instructeurs de votre centre de formation.

Vous trouverez des formations allant de 2 jours à 10 jours de pratique du drone civil pour devenir futur télé-pilote. Les opérateurs de la liste ci dessus référencés FOR-OBS étant autorisés à délivrer des attestations de formations. Attention cependant cette liste est remise à jour environ 1 fois par mois. Si votre futur centre de formation n’a pas encore la référence FOR-OBS, vous pouvez lui demander une copie de son attestation de dépôt de manuel d’activités particulières.

Concernant votre éligibilité au financement des OPCA (Pole Emploi, Afdas, fongecif, etc…), votre centre de formation doit être référencé au DATA-DOCK. Une certification reconnu par le CNEFOP sera un plus (Bureau veritas, AFNOR, Etc….).

Bien sur une formation rapide peut être alléchante et être plus en adéquation avec votre emploi du temps. Pensez tout de même que la maitrise d’un drone professionnel demande du temps et un entrainement quasi quotidien. Favoriser les écoles proposant au minimum 5 jours de pratique avec des modules réglementation, batterie, montage, etc… Ce sera un plus dans votre formation et vous en ressortirez avec des acquis supplémentaires.

Favoriser les écoles vous dispensant de simulateur de vol, vous pouvez faire de même chez vous pour un coût restreint (environ 180€ le logiciel de simulation avec radiocommande). Privilégié donc les centres de formations vous formant directement sur des drones écoles.

 Bien que ce ne soit pas une obligation ni un facteur négatif, une salle de vol en intérieur sera un plus pendant votre formation en cas d’intempéries.

admin

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *